Le jardin de Lazenay

Au commencement était le calcaire

Le site du jardin de Lazenay a une longue histoire. Ce fut d’abord un lieu où la pierre calcaire a été exploité. Des grottes témoignent encore aujourd’hui de cette activité.

Autrefois, le plateau calcaire de Lazenay était boisé. Le calcaire massif en sous-sol, blanc et incrusté de nombreux fossiles, fut exploité par extraction, ce qui explique la présence de plusieurs grottes et fronts de taille.
Plan LazenayLa pierre calcaire du site de Lazenay servait pour la construction des bâtiments et de certains éléments architecturaux de la commune de Bourges et des environs. Elle se tirait par gros blocs, sous un découvert de 25 à 30 pieds de profondeur. Il falait aller chercher ces blocs sous des galeries couvertes, quelquefois jusqu’à 100 ou 150 toises de distance 1.

Situé au sud de Bourges, le côteau de Lazenay domine la Vallée de l’Auron d’une dizaine de mètres. Resté longtemps rural, le plateau, en arrière, a été rejoint petit à petit par l’urbanisation et celle-ci a englobé le site des anciennes carrières, au cours de la période récente. Dans le même temps, la création du plan d’eau a radicalement transformé la vallée depuis 1976.
Abandonné pendant une trentaine d’années, le site a été reconquis ensuite de façon anarchique, libre, par une végétation spontanée. Il était alors devenu un terrain «sauvage» de moto-cross, et même une décharge. Pour préserver la flore riche et diversifiée du ce lieu délaissé, la municipalité de Bourges a décidé, en 1988, la création du jardin de Lazenay avec le soutien du paysagiste Gilles Clément.


école Jules-Ferry


Rester à l’écoute

Deux ou trois jardiniers travaillent ponctuellement sur le jardin de Lazenay tout au long Photo020de l’année. Ils veillent tout d’abord à mettre en valeur les reliefs et les grottes existantes, en modelant la végétation.    Par ailleurs, ils tondent partiellement pour créer des passages pour que le public puisse cheminer facilement. Enfin, ils empêchent les arbres de gagner trop de terrain aux dépens de la «strate herbacée» pour éviter que le jardin se «referme» et devienne une forêt.
Le jardinier doit être à l’écoute des besoins des plantes et des envies du public afin de maintenir un espace «sauvage» . Le site de Lazenay est un endroit privilégié car toute la végétation est en place naturellement. La friche est redevenue milieu naturel et les accidents de terrains, les grottes, les petites clairières permettent à la végétation de créer un décor permanent et changeant, dans l’esprit souhaité par Gilles Clément.

 


Un jardin avec vue sur le lac

« On ne plante rien, on n’arrose rien, on choisit ce que la nature nous offre. »

Cette phrase de Ludovic Bernachot, technicien au service des espaces verts de la ville de Bourges résume bien ce qu’est le jardin de Lazenay.
Situé à quelques centaines de mètres du lac d’Auron, plan d’eau de 73 hectares, le jardin n’a cependant pas les pieds dans l’eau car il est situé en hauteur. Quand on est en haut du jardin on aperçoit le lac en contrebas. Créé en 1994 par le paysagiste Gilles Clément, le jardin de Lazenay est l’exemple d’un jardin en mouvement où rien n’a été planté.
Ici quand il pleut le jardin est arrosé et quand il ne pleut pas, il ne l’est pas. À propos de l’eau, Gilles Clément nous rappelle que : « quand vous avez un verre d’eau à la main, dites-vous que cette eau a déjà été bue par des plantes, des animaux et des humains. Quand vous faites pipi, ça va dans les ruisseaux, dans la mer, ça s’évapore, ça va dans les nuages. Les nuages tournent et ça retombe on ne sait où. ». 

 

collège Jean-Renoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s